Mes poémes

 Parcours  لا أعرفُ متى سأسقطُ على رصيفJe ne sais pas quand est ce que je vais tomber sur un trottoir
مكوّماً بطلقةٍ
Ciblé par un coup de fusil
 
مثقوباً من الجوعِ أو
Troué de faim
أو بطعنة صديق
Ou poignardé par un ami
يمرُّ الحكامُ والأحزابُ والعاهراتُ
Les dirigeants, les partis et les débauchées passent 
ولا يد تعتُّ بياقتي وتنهضني من الركامِ
Ni main ne se tend vers moi, pour  me soulever des gravas
لا عنق يستديرُ نحوي
Ni cou qui m’entoure
ليرى كيفَ يشخبُ دمي كساقيةٍ على الرصيفِ
Qui regarde mon sang  couler sur le trottoir pour voir comment
لا مشيعين يحملونني متأففين إلى المقبرة
Ni des enterreurs tristes qui me portent au cimetière
الأقدامُ تدوسني أو تعبرني
Les jambes  me piétinent ou me dépassent
وتمضي
Et elles continuent
.
.
لي المقاعدُ الفارغةُ
A moi les postes vacants
والسفنُ التي لا ينتظرها أحد
Et les bateaux que personne n’attend
لا خبز لي ولا وطن ولا مزاج
Ni pain pour moi, ni pays  ni morale
وفي الليل
Et dans la nuit
أخلعُ أصابعي
J’enlève mes doigts وأدفنها تحتَ وسادتي Je les enterre dans mon oreiller  
خشيةَ أن أقطعها بأسناني
Peur de les couper avec mes dents  
واحدةً بعدَ واحدة
Les uns après les autres
من الجوعِ
De faim
أو الندمِ

Ou de regret

  

T'offrir  ??

Voila c'est les fêtes

  Voila toute ma requête :

Que puis- je te direQue puis-je t'offrirJe veux te faire plaisir

Tu m'es si chère en faite

 

Je pense aux fleursMais c'est un choix qui  me fait peurCar les fleurs s'affolent et se rebellentQuand la bien aimée, s'avère plus belle Je pense au meilleur des parfums Celui à base de roses et de jasminMais pour me cacher ton haleineD'un tel choix , ce n'est même pas la peine Je pense à une chaîne en orOu à un bracelet en argentMettre des menottes autour de ton corpsC'est comme nettoyer mon amour au détergent   Je pense aux mots d'amourSuffira-t-il d'un dictionnaire ?Mais pour l'ensevelir du grand bonheur  Que peut-il faire mon pouvre libraire ? Je n'ai plus chère que mon âmeNi plus brûlante que ma flammeMais à moi! Elles ne sont plusDepuis qu'en toi elles se sont plu Bonnes fêtes, je pense à toiNoël, Aïd, jour de l'an, ou jour tout courtVivre sans toi, se priver de la  joie Qui Peut me dire qu'avant la mort,

Un homme peut vivre deux fois ?

                             

 Souviens toi Souviens toiQuand tu m'avais  promisLa lune, le ciel et le soleil

Au rond de mes bras

Souviens toiEt tu m'avais promisDes monts et des merveillesJusqu'au fond de mes draps Par le cœur et la foiJe te voyais soumisEt je me voyais pareilleEt rien ne nous arrêtera Mais pauvre de moi

Un secret, tu m'avais omis

Je ne qu'une suis qu'une reine

...de tes abeilles

Je ne savais qu'un jour, il apparaîtra

Oh, souviens toiQuand tu m'avais ditJ'aimerais avoir des ailes pour voler 
Et venir à tes pieds les frôler
 Prés de moi,

Tu seras comme une reine
Et ton cœur oubliera toutes peines
Près de moi

Tout sera sourire
 Jamais plus, tu ne devras souffrir
 
Mais comme après un rêveSoudain je me lèveEt mon  rêve …adorableS'achève …déplorable. C'est ainsi, Et après le  long  sommeilJe me réveilleEt chez vous! La lune, le ciel et le soleil

    Tout…se paie!

Pour mon amie Laetitia                                                                 

Dune 

Bon anniversaire ma petite DuneBon anniversaire ma petite luneJe sais que tu ne me connais pasOu peut être un  peuAccepte tu un ami sympa ?Qui te souhaite un monde heureux.  Vies avec joie tout les moments
Profites de tes grands parents
De ta maman évidemment
Bon anniversaire pour tes cinq ans.
 Et accepte donc pour ton anniversaireCe tendre et modeste poème,Qui, pendant que je t’écris ses vers,

J’essaie de te montrer à quel point je T'M /@li

3 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×